On s'impatiente ? pas de panique dans quelques instants votre page s'affichera

au-delà de notre essence. :: La polémique qui n’amuse pas Guillon
au-delà de notre essence.  Index du Forum

au-delà de notre essence.
Discussions de tout et de rien , selon les états d'âme et tout ce qui nous touche .Franco-anglais.Bienvenue à tous.Welcome to all.


La polémique qui n’amuse pas Guillon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Notre quotidien- Everyday life -> Notre Gazette - Our Gazette. -> Le canard déchainé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ataraxia
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 1 565
Féminin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 13:48 (2012)    Sujet du message: La polémique qui n’amuse pas Guillon Répondre en citant

La polémique qui n’amuse pas Guillon






La chronique France Inter de Stéphane Guillon sur les jeux paralympiques d'hiver passe mal, sous prétexte qu'on ne peut pas rire de tout. Le point de vue de l'humoriste, c'est que rire d'un sujet grave permet de le normaliser, que rire des handicapés montre que ce sont des gens comme les autres. Pourtant, il y a une dizaine de jours, Stéphane Guillon a demandé à ce qu'un homme en fauteuil roulant soit relégué à l'arrière de la salle

Les faits = 
Le 26 mai dernier, les spectateurs de Stéphane Guillon ont bien failli ne pas pouvoir assister au show de l'humoriste. Tout ça parce que le régisseur a demandé à un homme handicapé de quitter les places réservées habituellement aux fauteuils roulants, sous menace que le spectacle n'ait pas lieu si Christian Badoual (c'est son nom) n'acceptait pas d'être placé plus loin dans la salle.

 Sous la pression, ce dernier accepte de changer de place.


hristian Badoual a raconté sa version des faits dans un billet posté sur la page Facebook "Pour l'accessibilité des lieux publics corses en fauteuil roulant".

La soirée avait bien commencé, puisque Christian et son amie Marie sont arrivés à l'heure et que "la place bleue [était] libre" (la place réservée aux personnes à mobilité réduite, ndlr) dans le parking du théâtre.



C'est après qu'il s'est installé "sur le côté́ de la scène, là ou sont installés les PMR habituellement", que les ennuis commencent. "Le régisseur de Stéphane Guillon arrive et dit clairement à tout le monde que nous ne pouvons rester là, car le fait que nous soyons au niveau de la scène va troubler l'humoriste et lui faire perdre le fil de son spectacle. Comme il est hors de question de semer le trouble dans la prestation de S. Guillon, il propose de condamner les deux premiers rangs de fauteuils de chaque côté́ de la scène.


"Après 10 minutes de discussion, le régisseur demande à ce que l'on nous déplace derrière, ce qui exige de faire monter au fauteuil une marche assez haute. Le service de sécurité́ et l'équipe du théâtre s'y opposent, car une fois monté, impossible de sortir rapidement en cas d’incident.

"Un membre du théâtre dit au régisseur : 'Vous avez au moins demandé ce qu'en pense le Monsieur ?' Je donne enfin mon avis et refuse de me retrouver bloqué et dans l'impossibilité́ de me déplacer, je tiens en effet au peu d'indépendance que je possède. Le régisseur de Guillon dit clairement, que si je reste à cette place, le spectacle sera purement annulé.


"La directrice du théâtre essaie de lui faire entendre raison, [lui dit] que les PMR (personnes à mobilité réduite, ndlr) sont toujours installées à cette place et qu'aucun artiste en vingt ans ne s'y était opposé. Devant le refus du régisseur qui menace encore d'annuler le spectacle, la directrice lui répond : 'Tant pis ! On annule tout !'


"Finalement, le régisseur de Guillon, après plusieurs allers-retours vers son maître, revient. [Nouvelles] discussions, il propose de nous mettre sur le côté́ de la scène, dans la pénombre, je m'y place, je verrais le spectacle de profil... J'accepte devant la menace d'annulation qui pèse sur mes épaules, 450 personnes piétinent dehors et il est presque 21h..."

En échange de sa coopération, Christian Badoual demande à "faire une photo avec 'the artist', ce qu'il accepte avec enthousiasme". La directrice du théâtre, "très gênée", présente ses excuses. La salle se remplit enfin, le spectacle se déroule sans accroc mais Christian et Marie n'ont pas vraiment "le cœur à rire".


A la fin du spectacle, Christian décide d'attendre Stéphane Guillon pour sa photo. L'humoriste arrive, accompagné de sa femme, Muriel Cousin, de sa fille et de son régisseur. Marie décide alors de "vider son sac" et explique sa déception.


Stéphane Guillon répond alors à Christian, toujours selon le témoignage de ce dernier, que "dans ses spectacles, [vu qu'il commence avec] un premier sketch sur les handicapés, aucune personne en fauteuil se trouve au premier rang (…) parce que cela peut gêner les valides et les empêcher de rire ! De plus, ayant le trac, cela le déstabilise". "En conclusion, si vous êtes handicape, il vaut mieux ne pas assister à un spectacle de Guillon, vous risquez d'empêcher de faire rire les valides et d'être refourgué au fond de la salle !", conclut Christian Badoual.


Stéphane Guillon, de son côté, s'est déclaré désolé de la polémique déclenchée. Contacté par "Corse Matin",

 l'humoriste a à son tour donné sa version des faits et présenté des excuses :

"Je suis arrivé très tard à Bastia du fait de la forte circulation. J’ai été informé à la dernière minute qu’il y avait un handicapé placé tout près de la scène. J’ai alors demandé à ce qu’il soit placé dans la salle et que cette mesure soit gérée le mieux possible. Je ne voulais pas qu’il soit mal à l’aise et que le public soit dérangé par sa présence sur un fauteuil roulant.


"Je regrette que mon équipe ne se soit pas adressée directement à ce jeune homme pendant toute la durée de l’incident. Il y a sans doute une erreur de leur part.

Je voulais protéger cette personne et non pas l’éloigner de mon regard. Cela a été interprété différemment, j’en suis désolé. Dire que je n’assume pas le regard des handicapés est un faux procès puisque je suis le seul depuis quatre ans, avant même la sortie du film 'Intouchables', à en parler dans mes spectacles.

 En général, les handicapés accueillent à 98 % très bien mon sketch, seuls 2 % se sentent blessés. Je suis navré de l’ampleur que prend cette affaire. Je comprends d’autant moins cette polémique que j’ai discuté de cette situation avec Christian Badoual. Je lui ai même présenté mes excuses. Pour moi, l’incident était clos."








_________________
Tu ne peux pas espérer si tu ne cherches pas l’inespéré.Si tu n'espères pas l'inespéré, tu ne parviendras pas à le trouver : inexplorable, inaccessible est son chemin.


(héraclite
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Juin - 13:48 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ataraxia
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 1 565
Féminin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 14:00 (2012)    Sujet du message: La polémique qui n’amuse pas Guillon Répondre en citant

 C est si facile les mot qu aux actes quand sa touche son EGo ces interets , on voie plus  de la meme maniere ,  Monsieur Guillion  pense  en plus  que l ' on s excuse et c est clos ....c est sur c est pas le regard sur l handicapé , mais  ce qu il en pense , ce qu il en deduit , sa va faire tache  , et pense que les gens n oserons  pas rire si il y a un handicapé au premier rang ..se fou de qui en osant dire " je voulais le proteger , et bien sur c est la faute du régisseur ...et pour noyer le poisson car c est lui la  finalement la victime , l offusqué et dit  nous parle qu il est le premier a en parler de l handicape avant le film intouchable ,  c est sa oui noie bien le poisson ...l a personne handicapé , est venue voir son spectacle   en tout etat de cause et lui s assume ..le proteger de quoi ?????? handicapé veut pas dire pas s assumer et etre pris pour un débile mentales.. a infantilisé ...

 je rappel qu il arrive en retard , et la premiere chose c est  lui dire qu il y a un handicapé au premier rangs ....a mon avis il avait donner des consigne en cas  si sa se produisais... sa me Grrr   l art et la maniere de détourner   et se faire passé pour la victime ...
puzzled heu car en plus Mrs Guillion comprends pas qu apres ces excuses ,  que Mrs Christian  poste sur sa page facbook , ce qui c etait passé...et qu il y es polimique ...
furie
_________________
Tu ne peux pas espérer si tu ne cherches pas l’inespéré.Si tu n'espères pas l'inespéré, tu ne parviendras pas à le trouver : inexplorable, inaccessible est son chemin.


(héraclite
Revenir en haut
Caradog
L'Antre des visionnaires. & Esoterisme & Paranormal

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 63
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 21:09 (2012)    Sujet du message: La polémique qui n’amuse pas Guillon Répondre en citant

Si Monsieur Guillon est géné par la présence du public à ses spectacles, qu'il change de métier.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 6 Juin - 09:48 (2012)    Sujet du message: La polémique qui n’amuse pas Guillon Répondre en citant

Citation:
Je ne voulais pas qu’il soit mal à l’aise et que le public soit dérangé par sa présence sur un fauteuil roulant.
La honte, en tant que maman d'un paraplégique, je peux vous dire que je
Handicappés, nous le sommes tous pour certains c'est visible et pour d'autres non
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Ataraxia
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 1 565
Féminin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 8 Juin - 13:13 (2012)    Sujet du message: La polémique qui n’amuse pas Guillon Répondre en citant

Contacté par Corse Matin, Stéphane Guillon a expliqué "qu'il voulait protéger cette personne et non pas l’éloigner de son regard. Cela a été interprété différemment, j’en suis désolé."
Ce matin, Christian décide de répondre à Stéphane Guillon au travers d'un droit de réponse :
"Mr Guilon, Vous dites, que vous vouliez me protéger, protéger de quoi?
Du regard des valides pendant votre sketch?
Vous m'avez "imposé" de vouloir faire mon bonheur, résultat, je me suis retrouvé au fond d'une coursive ,dans la pénombre avec un son pourri à ne voir que votre profil droit, qui n'est pas le meilleur....Et tout cela pour 40€.
Il y a longtemps que je ne prête plus attention aux regards de complaisance et de pitié des autres.
J'assume ce que je suis.
Vous dites, que d'avoir fait un sketch sur les handicapés, c'était nous considérer comme des personnes normales, et vous avez raison de l'avoir fait.
Vous avez dit, 98% d'entre nous en rigolent, c'est vrai, alors pourquoi m'avoir traiter différemment?
Quand vous faites un sketch sur telle ou telle personne, 98% des gens en rigolent, 2% ne sont pas contents, mais cela vous est égal, on ne peut pas faire l'unanimité. Et pourtant vous n'allez pas faire déplacer ces 2%....
Alors, vous auriez dû me laisser à ma place, me laisser rire ou ne pas rire de votre spectacle, comme n'importe quel spectateur, sans vous préoccuper des réactions des valides, c'est à eux de s'habituer aux personnes à mobilité réduite, car moi je suis habitué à eux depuis toujours, car je vis parmi eux depuis ma naissance.
98% des valides me considèrent bien, les 2% qui reste, je m'en moque, moi!!.
Je vis ma vie.
C'est cela la véritable intégration.(...)
Mais ce n'est pas tout car Christian souhaite également répondre à Muriel Cousin, la compagne de Stéphane Guillon.
Cette dernière lui a envoyé des messages sur Twitter que Christian a publié:
" Je ne saurai jamais bien sûr à quel point vous pèse l'injustice intolérable d'être handicapé mais j'espère que votre intention n'était pas de faire autant de mal que vous en avez fait.
Si vous avez le sentiment d'être vengé, tant mieux pour vous.
Ce n'est plus la peine de rien dire.
Je vais maintenant essayer de protéger mes enfants à qui tout le monde dit que leurs parents sont des monstres. Muriel Cousin"
Réponse de Christian:
"Il n’est pas question de vengeance, de me venger de vous. Vous n'avez rien compris à ma démarche.
Mon handicap ne me pèse pas, je suis né avec, j'ai une myopathie, j'ai grandi avec, je le vis très bien.
Vous savez, on cohabite depuis si longtemps que nous sommes amis, elle évolue de son côté et moi du mien, de temps en temps elle me donne un coup, mais je m'adapte, je vis ma vie, je sais qu'elle aura le dernier mot, mais en attendant, je profite de chaque jour qui passe, j'aime la vie, car elle est vraiment merveilleusement, magnifiquement belle.
Vous pensiez, que ,de me confirmer ce que je redoutais, c'est à dire de "gêner"le spectacle, j'allais rester après coup sans réagir?
Vous avez reconnu que c'est vous qui aviez fait cette demande au régisseur.
Ce que vous aviez pris pour un apaisement était en fait pour moi une grande fatigue.....
Je suis reparti digne, sans crier ma douleur, ni pleurer mon amertume, mon indignation.
Je suis handicapé, je le vis très bien contrairement à ce que vous pouvez penser, mais il est intolérable que vous m'ayez exclu de cette manière, d'une manière insidieuse.
Je ne peux me lever, ni même lever le poing vers le ciel, et ayant des capacités respiratoires considérablement diminuées, à 23h,avoir une discussion,c'est comme "gravir l'éverest"... Mes mots sont ma révolte!!
Quant à la tristesse de vos enfants, j'en suis profondément attristé.
J'aurais aimé que vous me contactiez pour que l'on se parle tranquillement,afin d'avoir une véritable explication sans faux fuyant... (...)
Vous avez assumé devant nous ce qui s'était passé ce soir-là, vous avez dit, que vous aviez votre part de responsabilité, et votre régisseur a également dit, qu'il avait la sienne, quand à vos excuses, cela a du échappé à nos oreilles....
Cordialement.
_________________
Tu ne peux pas espérer si tu ne cherches pas l’inespéré.Si tu n'espères pas l'inespéré, tu ne parviendras pas à le trouver : inexplorable, inaccessible est son chemin.


(héraclite
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:12 (2016)    Sujet du message: La polémique qui n’amuse pas Guillon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Notre quotidien- Everyday life -> Notre Gazette - Our Gazette. -> Le canard déchainé Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com