On s'impatiente ? pas de panique dans quelques instants votre page s'affichera

au-delà de notre essence. :: Autism study strengthens idea that we read God's mind
au-delà de notre essence.  Index du Forum

au-delà de notre essence.
Discussions de tout et de rien , selon les états d'âme et tout ce qui nous touche .Franco-anglais.Bienvenue à tous.Welcome to all.


Autism study strengthens idea that we read God's mind

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Notre quotidien- Everyday life -> Astuces - Tricks -> Psychologie-Psychology
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 04:43 (2012)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind Répondre en citant



People with autism appear less likely to believe in God – a discovery that has strengthened theories that religious belief relies on being able to imagine what God is thinking, a capacity known as "mentalising".
One of the hallmarks of autism is an impaired ability to infer and respond to what other people are thinking, so the investigators wondered whether this would affect their likelihood of believing in God.
In a study of adolescents questioned on their beliefs, those with autism were almost 90 per cent less likely than non-autistic peers to express a strong belief in God.
The study – along with three others that questioned hundreds of people about religious belief and mentalisation abilities – also showed that men are worse than women at mentalising. This correlated with them being less likely than women to believe in God.
"We reasoned that if thinking about a personal god engages mentalising abilities, then mentalising deficits would be expected to make belief in a personal god less intuitive, and therefore less believable," says Ara Norenzayan of the University of British Columbia in Vancouver, Canada, and joint head of the investigation. "We found support for this in four different studies."
In each of the studies, jointly reported on 30 May, Norenzayan and his colleagues asked participants to rate their agreement, on a scale from 1 to 7, to questions about their beliefs, such as: "When I am in trouble, I find myself wanting to ask God for help".
They also asked them to complete a standard questionnaire called the Empathy Quotient, which asks respondents to rate themselves on statements such as: "I am good at predicting how someone will feel".
In all four studies, professed belief in God correlated with higher mentalising scores.
The researchers caution, however, that the findings do not prove that belief in God relies exclusively on mentalisation. "We cannot infer causality without further research," says Norenzayan, pointing out that there are many other reasons why people may or may not believe in God, whether or not they are good at mentalising. Norenzayan's own research team has shown, for example, that analytical thinkers are less likely to believe in God.
Conversely, says Norenzayan, people may adopt religion for a host of psychological and cultural reasons independent of "mind-reading" abilities.
"Several studies have recently shown a relation between mentalising and the belief in a personal god," says Uffe Schjødt of Aarhus University in Denmark, whose own studies have shown that regions of the brain vital for mentalising are active when people pray. "Their finding that deficiencies in mentalising, as seen in people with autism, correlate with a decrease of such beliefs is hardly surprising, but it now finds support in solid empirical data."

Journal reference: PLoS One, DOI: 10.1371/journal.pone.0036880
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 04:43 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 04:54 (2012)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind Répondre en citant

La mentalisation est la capacité à comprendre les états mentaux, les siens et ceux des autres, qui sous-tendent les comportements.

Elle est une forme d'activité imaginative qui permet de percevoir et d'interpréter le comportement en terme d'états mentaux : pensées, croyances, intentions, motivations, désirs, buts …

Le concept de mentalisation est très proche de celui de théorie de l'esprit qui est la théorie d'une personne sur l'esprit (sa compréhension du fonctionnement mental, le sien et celui des autres).
croyances, intentions, motivations, désirs, buts …

C'est pour cela ou grace à cette capacité que nous pouvons nous protéger de toutes sortes de dangers surtout ceux qui sont mentaux C'est jouer aux échecs avec les dangers et nos adversaires
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 5 Juin - 09:08 (2012)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind Répondre en citant

coucou
serait ce possible de mettre un résumé français de ton premier message?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 09:21 (2012)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind Répondre en citant

Traduction: G.M.


Une étude sur l'autisme renforce l'idée que nous lisons les pensées de Dieu
par Andy Coghlan


Les gens atteints d'autisme semblent moins enclines à croire en Dieu - une découverte qui a renforcé les théories que la croyance religieuse repose sur la possibilité d'imaginer ce que Dieu pense, d'une capacité connue sous le nom «mentalisation».
L'une des caractéristiques de l'autisme est une altération de la capacité à inférer et à répondre à ce que les autres pensent , de sorte que les chercheurs se demandent si cela affecterait leur probabilité de croire en Dieu.
L'étude - ainsi que trois autres qui questionnaient des centaines de personnes au sujet de la croyance religieuse et des capacités de mentalisation - a également montré que les hommes sont pires que les femmes en matière de mentalisation. "Nous avons pensé que si la pensée d'un dieu personnel implique des capacités de mentalisation, alors on pourrait s'attendre à ce que des déficits de mentalisation rendrait la croyance en un dieu personnel moins intuitif, et donc moins crédible», explique Ara Norenzayan de l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver, Canada, et co-responsable de l'enquête.".
Nous avons trouvé un soutien à cette hypothèse dans quatre études différentes."Dans chacune des études, conjointement rapporté le 30 mai, Norenzayan et ses collègues ont demandé aux participants d'évaluer leur accord, sur une échelle de 1 à 7, à des questions sur leurs croyances, tels que: "Quand je suis dans la détresse, je me retrouve à vouloir demander de l'aide à Dieu".
Ils leur ont également demandé de remplir un questionnaire standard, appelée Quotient Empathique, qui demande aux répondants de se coter sur des items tels que: «Je suis bonne pour prédire comment une personne se sentira".
Dans les quatre études, la croyance en Dieu est en corrélation avec des scores plus élevés de mentalisation.
Les chercheurs soulignent toutefois que les résultats ne prouvent pas que la croyance en Dieu repose exclusivement sur la mentalisation."Nous ne pouvons pas déduire la causalité sans des recherches plus poussées», explique Norenzayan, soulignant qu'il y a beaucoup d'autres raisons pour lesquelles les gens peuvent ou peuvent ne pas croire en Dieu, qu'ils soient bons ou non en mentalisation.
La propre équipe de recherche de Norenzayan a montré, par exemple, que les penseurs analytiques sont moins susceptibles de croire en Dieu .
A l'inverse, dit Norenzayan, les gens peuvent adopter la religion pour une foule de raisons psychologiques et culturelles indépendantes des capacités "de lecture" de l'esprit. "Plusieurs études ont récemment montré une relation entre la mentalisation et la croyance en un dieu personnel," dit Uffe Schjødt de l'Université d'Aarhus au Danemark, dont le propre des études ont montré que les régions du cerveau essentielle pour la mentalisation sont actives quand les gens prient .
"Leur conclusion que les lacunes dans la mentalisation, comme on le voit chez les personnes atteintes d'autisme, sont en corrélation avec une diminution de ces croyances n'est guère surprenante, mais elle est soutenue par de solides données empiriques."

Publié parGérard Mercurialià l'adresse http://autisme-info.blogspot.com.au/2012/06/autism-study-strengthens-idea-t…
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 5 Juin - 09:30 (2012)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind Répondre en citant

merci
je dois relire pour comprendre bien, car je n'ai pas tout compris, en fait je n'ai pas compris la phrase "nous lisons les pensées de Dieu" par rapport aux autistes qui ne sont pas enclins à croire en Dieu...
attention, les nouvelles études disent que les autistes n'ont pas de lacunes à proprement parler mais une autre manière de mentaliser et d'apprendre... 
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 6 Juin - 09:33 (2012)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind Répondre en citant

Il n'est nullement question de rabaisser les autistes, comme tu lle dis si bien ils ont une autre manière de mentaliser

Dans la Bible il est écrit que Dieu a dit à Moise;"je serais ce que je serais" ce qui signifie ce que tu feras de moi...tu liras mes pensées et tu les interpréteras comme tu le voudra (ou comme tu le pourras)
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 6 Juin - 10:29 (2012)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind Répondre en citant

je me suis mal exprimée, je ne voulais pas dire que dans ce texte on les rabaissait,
je voulais juste corriger "lacunes" car ce ne sont pas des lacunes du mode de pensée et de l'intelligence, mais une autre manière de fonctionner, tout simplement
certains autistes savent , on s'en est aperçu, avant même que d'avoir appris et avant d'écrire


j'aime bien ta citation de la Bible
pas encore eu le temps de réfléchir à ton texte, j'y reviendrai donc....

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:40 (2016)    Sujet du message: Autism study strengthens idea that we read God's mind

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Notre quotidien- Everyday life -> Astuces - Tricks -> Psychologie-Psychology Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com