On s'impatiente ? pas de panique dans quelques instants votre page s'affichera

au-delà de notre essence. :: Les Dames
au-delà de notre essence.  Index du Forum

au-delà de notre essence.
Discussions de tout et de rien , selon les états d'âme et tout ce qui nous touche .Franco-anglais.Bienvenue à tous.Welcome to all.


Les Dames
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> L'Antre des visionnaires. & Esoterisme & Paranormal -> Archives 2012-2013
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas



Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 11:56 (2012)    Sujet du message: Les Dames Répondre en citant

Revue du message précédent :

Nous avons tous entendu parlé de Hazrat Inayat Khan , certains l'ont étudié ou lu plus que d'autre, mais connaissons nous sa fille?
Noor Inayat Khan (née 1er janvier 1914 au Kremlin de Moscou en Russie - morte le 13 mars 1944 à Camp de Dachau en Allemagne) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret britannique du Special Operations Executive (SOE), section F. Premier agent féminin à être envoyé en France comme opérateur radio

Son prénom Noor signifie " lumière de toutes les femmes "...un autre héroine modèle comme Roze dirait Laughing Mr. Green

En tant que l'un des 104 agents de la section F du SOE morts pour la France, Noor Inayat Khan est honorée au mémorial de Valençay, Indre, France.
Un mémorial érigé à Suresnes, où elle a passé son enfance, l'honore avec ces mots gravés : "ICI HABITAIT NOOR INAYAT KHAN, 1914-1944, MADELEINE DANS LA RÉSISTANCE, FUSILLÉE À DACHAU, OPÉRATRICE-RADIO DES RÉSEAUX BUCKMASTER, CROIX DE GUERRE 1939-1945 - GEORGE CROSS ".
À l'école d'agriculture de Grignon, aujourd'hui AgroParisTech, une plaque lui rend hommage : "À la mémoire de NOOR INAYAT KHAN dite MADELEINE, George Cross, George Cross, Héroïne de la résistance, 1914-1944".

L'ordre soufi la reconnaît comme la première sainte occidentale En Anglais http://www3.sympatico.ca/tomlipscombe/pnasi.html

Noor était aussi une grande musicienne

[media]

David Hallyday raconte Princesse Noor Inayat Khan by idcv[/media]
Les membres suivants remercient Teiwas pour ce message :
Roze (07/02/12), Ataraxia (21/04/12)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Fév - 11:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 11 Avr - 00:39 (2012)    Sujet du message: Les Dames Répondre en citant

Murshida Sharifa Lucy Goodenough

Peu de disciples directs de Sufi Inayat Khan ont laissé une oeuvre écrite. Murshida Sharifa Lucy Goodenough fut à la fois une disciple très proche, mais aussi la collaboratrice principale du Maître. Elle a traduit parfaitement sa pensée dans ses conférences et dans ses écrits.

Distinguée en ses manières, Lucy Goodenough (25 août 1876 - 8 mars 1937) le fut aussi par la naissance et par l'empreinte de l'esprit. Apparentée aux Habsbourg par sa mère, elle manifesta très tôt un intérêt passionné pour la psychologie de l'être humain et la vie de l'âme. Cependant elle ne rencontra qu'en 1910 celui qui devait exercer sur elle l'influence la plus profonde, Hazrat Inayat, philosophe et mystique soufi. En cet homme exceptionnel qui savait susciter l'élan vers un idéal élevé en tous ceux qui l'approchaient, elle reconnut son Murshid, son maître spirituel. Lui-même sut distinguer en cette âme d'élite qu'était Miss Goodenough cette disposition particulière à la vie intérieure que la grâce divine accorde à certaines personnes, don précieux et rare que l'on ne rencontre pas souvent, même en Orient.

Extraits des "adresses" de Pir-o-Murshid Hazrat Inayat Khan à ses disciples lors des célébrations de ses anniversaires - "Viladat days")1924 -... Maintenant je dois remercier très chaleureusement Murshida Goodenough, une amie dans les temps de besoin, une mourîd qui a depuis le premier jour jusqu'à présent prouvé qu'elle était une amie aussi sûre qu'il est possible de l'être et les mots ne peuvent exprimer que de tels amis puissent exister dans le monde, auxquels vous pouvez vous fier comme je me fie à Murshida Goodenough.

1925 -... Tous ceux d'entre vous qui savent quelque chose de notre histoire, connaissent - mais peut-être pas aussi bien que moi-même - le très grand service que Murshida Goodenough a rendu en enregistrant les enseignements sans en altérer un iota. Ils estimeront plus tard par-dessus tout le Message tel qu'il est préservé par Murshida dans sa forme originale. Murshida nous a prouvé, et prouvera toujours, qu'elle est LA fidèle dépositaire

1926 -... Et quand je pense à Murshida Goodenough, à quel point, depuis le commencement du Message, quand il commença à être exprimé dans le monde, à quel point elle s'est tenue ferme et constante dans la lutte, les mots sont inadéquats pour exprimer la gratitude que ressent mon cœur pour l'aide que Murshida a apportée lorsqu'il y en avait si peu à mes côtés. Et nous apprécierons toujours, génération après génération, le travail que Murshida a accompli en rassemblant les enseignements et en les gardant pour la postérité.

Un peu de ses pensées

L’on sépare souvent le sentiment de la pensée et l’on a même tendance aujourd’hui dans les sphères intellectuelles à donner la plus grande importance à la pensée et à considérer le sentiment comme secondaire. Mais la pensée et le sentiment ne sont pas deux facultés séparées l’une de l’autre et n’ayant pas de communication entre elles. Bien au contraire, elles sont intimement liées l’une à l’autre. L’une représente la surface, l’autre le fond d’une même substance: le sentiment est le fond, la pensée est la surface; le sentiment produit des pensées, et les pensées, lorsqu’elles sont développées, deviennent des sentiments.

L’un des plus grands désirs du cœur humain, c’est la connaissance. Toutes les créatures qui existent voudraient savoir, connaître. Voyez les oiseaux, les animaux, comme ils sont curieux! Un oiseau s’approche d’un objet pour le voir de tous les côtés; un animal risque sa vie, sort du trou où il était caché pour voir. Chez l’homme, cette tendance est plus développée encore; dès qu’il sait un peu parler, l’enfant demande: "Pourquoi?", et si l’on cesse de poser cette question plus tard, c’est parce que l’esprit est surmené, ou la réponse décevante.

C’est une chose très importante de connaître la vie. La lecture des livres est presque inutile; la lecture de la vie ne s’acquiert que par l’expérience. Si l’on n’a pas éprouvé intérieurement une chose dans sa propre personne, on ne la connaît qu’à moitié.

Les grands êtres dont le coeur est resté vivant ont souffert plus que les autres, mais ils eurent une vie plus riche, plus profonde, qui, au milieu de toutes leurs souffrances, leur donnait un bonheur plus intense, un bonheur qui se transmettait aussi à ceux qui les approchaient. Et non seulement à ceux-ci, mais aussi aux êtres qui après des milliers d’années les ont suivis. Combien d’êtres sont, encore aujourd’hui, heureux par le Christ, combien le sont par le Bouddha, combien d’êtres connaissent la vie du coeur par Mohammed! C’est parce que ces Pères vivants qui ont existé dans le passé ont eu une vie et une chaleur telles, que leur rayonnement a allumé et allume toujours le feu dans les cœurs tournés vers eux.
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 639

MessagePosté le: Sam 14 Avr - 07:57 (2012)    Sujet du message: Les Dames Répondre en citant

  pouce
Citation:
C’est une chose très importante de connaître la vie. La lecture des livres est presque inutile; la lecture de la vie ne s’acquiert que par l’expérience. Si l’on n’a pas éprouvé intérieurement une chose dans sa propre personne, on ne la connaît qu’à moitié. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:45 (2016)    Sujet du message: Les Dames

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> L'Antre des visionnaires. & Esoterisme & Paranormal -> Archives 2012-2013 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com