On s'impatiente ? pas de panique dans quelques instants votre page s'affichera

au-delà de notre essence. :: Milarepa Le poète tibétain
au-delà de notre essence.  Index du Forum

au-delà de notre essence.
Discussions de tout et de rien , selon les états d'âme et tout ce qui nous touche .Franco-anglais.Bienvenue à tous.Welcome to all.


Milarepa Le poète tibétain

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> L'Antre des visionnaires. & Esoterisme & Paranormal -> Archives 2012-2013
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 23:59 (2012)    Sujet du message: Milarepa Le poète tibétain Répondre en citant

Milarepa (1040-1123) était en fait un instructeur spirituel, dont le parcours a été totalement atypique. D'abord formé aux pratiques bön pour exercer de la magie noire et venger sa famille à la demande de sa mère, il a complètement viré de bord en se formant au bouddhisme tantrique auprès d'un très grand instructeur et yogi tibétain, Marpa (1012-1096). Après avoir été mis à l'épreuve pour réparer les conséquences de ses actions passées, puis initié à divers enseignements, il s'est retiré en haute montagne, où il a pu méditer et composer "Les cent mille chants". A la fin de sa vie, il a formé des disciples qui ont transmis oralement les enseignements. Sa vie[table border="0"][tr][td colspan="1" rowspan="1"]Elle est connue assez précisément par la biographie intitulée "La vie", faite par Tsang Nyön Heruka, un de ses disciples, vers 1490. Vers 1505, ce même disciple rédige la biographie de Marpa. Milarepa est né dans le Tibet occidental (province du Goungthang). Son père est mort quand il avait sept ans et la propriété de la famille a été gérée par des parents qui l'ont maltraité, ainsi que sa mère et sa soeur. Sa mère en particulier n'a pas admis cette situation et lui a demandé d'apprendre la magie pour venger l'honneur de la famille.
Milarépa a été instruit par un magicien expert en la matière. Il a causé d'abord la mort de 35 de ses ennemis, tués sous les décombres d'une maison qu'il a fait s'effondrer. Puis il a provoqué un orage de grêle qui a détruit toute la récolte de céréales des personnes qui voulaient le supprimer.
Regrettant amèrement ces actes, ne mangeant plus, ne dormant plus et n'ayant plus de goût à vivre, il a recherché alors un maître capable de l'aider à neutraliser le karma négatif qu'il venait de créer.
Il est d'abord devenu le disciple du Lama Rongtön, puis du grand Maître tibétain Marpa (1012-1096), qui avait rapporté d'Inde au péril de sa vie puis traduit les enseignements du maître indien Naropa (1016-1100), eux-mêmes transmis par le sage indien Tilopa (988-1069).
Marpa l'a mis à l'épreuve pendant des années, l'insultant, l'humiliant, le frappant, et lui imposant des épreuves considérables, comme la construction d'une tour de neuf étages à lui seul, selon des spécifications précises. Selon les dires de Marpa lui-même, peu d'hommes peuvent subir de tels traitements.
A la fin de ces épreuves, Marpa lui a transmis tous les enseignements qu'il avait reçus de Naropa.
Milarépa s'est alors retiré en haute montagne, où il a médité et composé "Cent Mille Hymnes sur le nirvana".
Puis il a commencé à enseigner. Il est devenu très populaire pour les chants poétiques qu'il a composés. Il a formé plusieurs disciples, notamment Gampopa, qui le premier a assuré la succession de l'enseignement (alors oral).
Milarépa est mort à l'âge de 84 ans.
Source http://revue.shakti.pagesperso-orange.fr/milarepa.htm
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Jan - 23:59 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 31 Jan - 00:10 (2012)    Sujet du message: Milarepa Le poète tibétain Répondre en citant

 
Hommage aux maîtres, mes pères ! Moi, Milarépa le yogi, J'entonne ce chant unique au sein de l'état naturel Et martèle un pas de danse au sein de l'espace de l'irréalité : Écoutez, mères et dâkinîs assemblées ! Cette ferme conviction de la causalité des actes N'est en rien comparable à la foi ordinaire ; Demeurer solitaire dans les lieux déserts N'est en rien comparable au recueillement méditatif habituel ; Cette méditation d'égalité sans sujet ni objet N'est en rien comparable aux vues ordinaires ; Cette période sans oubli qui suit la méditation N'est en rien comparable aux méditations ordinaires ; Cette attention qui ne discrimine pas N'est en rien comparable à l'action ordinaire.Cette union de la vacuité et de la compassion N'est en rien comparable à un résultat ordinaire ; Ce vêtement de coton qui n'est jamais froid N'est en rien comparable aux bons et doux tissus ordinaires ; Ce recueillement méditatif qui ignore toute faim N'est en rien comparable à la viande et à la bière ordinaires ; Ce breuvage du flot continuel de l'Éveil N'est en rien comparable aux boissons habituelles ; Ce contentement qui jaillit du dedans N'est en rien comparable aux biens et richesses banales ; Ce traducteur nommé Marpa Lotsawa N'est en rien comparable aux habituels pratiquants accomplis.Cette vue selon laquelle mon propre esprit est le visage de la déité N'est en rien comparable aux déités d'élection habituelles ; Moi-même, Milarépa le yogi, Je ne puis être comparé aux « grands méditants » ordinaires ; Ce corps qui ne connaît plus la maladie, N'est en rien comparable aux remèdes ordinaires ;Écoutez encore, dâkinîs assemblées ! J'agis dans l'obscurité et cependant tout est clair ; Cette claire lumière est précisément ce qui m'éclaire. J'agis là où il n'y a point de chaleur et cependant il fait chaud : Cette robe de coton est précisément ce qui est chaud. J'agis là où il n'y a point de plaisir et cependant je suis à l'aise : Ce corps illusoire est précisément félicité. J'agis là où il n'y a nulle joie, et pourtant je suis joyeux : Cette vie onirique est précisément joyeuse. Moi, le yogi, j'exhulte de bonheur ! Le rocher clair adamantin n'est-il pas assez haut ? S'il n'était pas aussi élevé, Pourquoi les vautours voleraient-ils au-dessous ? Le vent froid du Nouvel An n'est-il pas assez vif ? S'il en était autrement, pourquoi torrents et rivières gèleraient-ils ? Si mon vêtement de coton n'était pas réchauffé par « le féroce embrasement », Comment pourrait-il me réchauffer comme de la laine ? Si je ne me nourrissais pas de mon recueillement méditatif, Comment, sans provisions, résisterais-je à la faim ? Si je ne m'abreuvais pas au flot continuel de l'Éveil, Comment, sans eau, résisterais-je à la soif? Si les préceptes oraux de mon maître n'étaient pas profonds, Par quels moyens viendrais-je à bout des démons et des obstacles ? Si le yogi ne possédait pas la réalisation, Pourquoi irait-il dans des ermitages de montagne déserts ? Tout cela n'est dû qu'à la bonté du maître expert, Appliquez-vous donc essentiellement à la pratiqueMi-la mgur-bum, « Les cent mille chants de Milarépa », ch. XXIII.

_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:03 (2016)    Sujet du message: Milarepa Le poète tibétain

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> L'Antre des visionnaires. & Esoterisme & Paranormal -> Archives 2012-2013 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com