On s'impatiente ? pas de panique dans quelques instants votre page s'affichera

au-delà de notre essence. :: face à la violence
au-delà de notre essence.  Index du Forum

au-delà de notre essence.
Discussions de tout et de rien , selon les états d'âme et tout ce qui nous touche .Franco-anglais.Bienvenue à tous.Welcome to all.


face à la violence
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2010-2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Juil - 10:26 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

bonjour
je me demandais comment réagir face à la violence d'un enfant, que ce soit contre soi, le parent, contre quelqu'un d'autre, ou contre lui même


comment réagir quand cette violence, par exemple, entraîne des dégâts par exemple un claquage de porte tellement fort que la porte se fend ou que le carreau se brise
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Juil - 10:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 10:58 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

C'est un vaste sujet, car aucun cas ne se ressemble vraiment
Tui dis enfant, mais de quel âge?
Tu dis violence ou  explosion de colère ?
Mais pour moi, ce sont tous des symptômes de problèmes intérieurs et signe d' incapacité à tenir ses nerfs.
 L'enfant peut tout simplement vouloir être le centre de l'attention ou  il veut s'attaquer au monde dans lequel il souffre .Exprimer sa colère, sa souffrance est tout à fait normal, c'est la manière de l'exprimer qui ne l'est pas toujours.
 Je demanderai donc à mon enfant:
1 La porte t'a fait quelque chose?
2.Tu te sens mieux maintenant?
3.La porte at-elle compris  la raison de ta colère? peut-être que oui, mais elle ne peut rien faire pour t'aider
Alors va te calmer dan  ta chambre et lorsque tu seras prêt  vient calmemnt m'expliquer la raison de to comportement.
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Juil - 16:01 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

j'aurai dû être un peu plus explicite
quand je dis enfant, je voulais dire jeune adulte
une jeune adulte, 28 ans, qui claque les portes, en a bousillé deux, et vient de casser le double vitrage d'une troisième
de colère elle claque les porte
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 23:03 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

Il ne 'agit plus d'un enfant bien que toute personne soit l'enfant de quelqu'un Laughing

Ces colères destructives sont souvent  le résultat d'un ego orgueilleux  qui perd les pédales, qui sait qu'il a tord (encore une fois) et ne veut pas l'avouer et qui est frustré
Cette colère est pour la plus part du temps diirigée vers lui-même.Le fait de détruire lui remonte le rassure en lui prouvant qu'il est fort.
C'est aussi du chantage émotionnel, comme la menace de suicide
Cet ego a besoin d'aide, et pour pouvoir l'aider il faut rester calme,come détaché;ce qui va l'énerver encore plus, mais il le faut
Les  questions du poste précédent peuvent aussi être posées ,  dfféremment peut-être,  lorsque le calme est revenu, il faut alors l'écouter sans répliquer, vraiment écouter pour comprendre ce qui ne sera peut-être pas dit.


Ce que je dis m'a été ensigné, lorsque je travaillais  au lycée ave des adolescents dits difficiles, et  par des spécialistes du TSPT ( Trouble de Stress Post-Traumatique),car je vis avec une personne qui en souffre,et  une partie du traitement est "l'apprentissage de l'identification des sentiments et émotions"


Mais  il faut que le coupable paie pour la casse,il se rebiffera ,mais appréciera., car cela lui redonnera sa dignité perdue  lors de la casse
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 09:49 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

rester calme est très difficile
car la colère et le violence de l'autre peuvent engendrer en celui qui la subi que ce soit en spectateur passif ou en personne impliquée , celui là ou celle là, se retrouve face à ses propres angoisses et rester détaché peut être pour il ou elle extrêmement difficile voire impossible
d'autant plus impossible que la personne violente est un ou une proche
moi par exemple, ma tension augmente, j'ai le coeur qui bat à tout rompre et pour finir mal dans la poitrine et j'ai un immense sentiment d'impuissance et de terreur
et ensuite, qu'une interdiction soit à l'origine de cette colère, ou que l'origine de cette colère soit ailleurs, je me sens comme si c'était moi une fois de plus qui avait provoqué cela....
c'était déjà ainsi avec le père de mes enfants
j'avais l'impression que s'il disjonctait, c'était parce que je n'en avais pas fait assez, ou que j'avais été trop.... chiante....
avec mes enfants, j'ai le sentiment de n'être pas une bonne mère, d'être trop intolérante
avec les autres, j'ai le sentiment d'être égoïste si je veux faire respecter ce que je suis ou alors d'être intransigeante, si je veux aussi faire respecter ce que j'ai décidé


la violence peut donc, être liée à un stress post traumatique, ce n'est pas forcément quelque chose d'héréditaire...?
rester comme détaché, oui mais ne faut il pas intervenir? du tout?
concrètement
vers deux heures ma fille, 27 ans, rentre (ayant bu visiblement) avec sa compagne, 30 ans (ayant bu aussi) chez moi où elles vivent toutes les deux 
dispute, cris, appel au secours de ma fille
je descend et la trouve par terre, se tenant le cou
sa copine m'explique l'air buté que ma fille lui avait donné une gifle sur la fête du 14 juillet, et qu'elle avait répliqué chez moi et ma fille dit elle a voulu m'étrangler


je reste calme et je demande à ma fille si je dois appeler le médecin, elle répond que non (je n'étais pas très inquiète quant à la tentative d'étranglement car cela avait plutôt l'air d'être théâtral)
je dis à la copine que visiblement elles ne se supportent plus depuis longtemps (disputes sans arrêt violentes chez moi) et qu'elles devraient y réfléchir et que par contre, moi je ne supportais plus ces disputes incessantes chez moi et que je la priais de retourner habiter chez elle
ma fille se lève et se précipite vers la porte, je dis "ne claque pas la ...." mais pas le temps de finir la phrase qu'elle avait déjà claqué si violemment la porte d'entrée que la vitre extérieure du double vitrage s'est cassée


ce n'est que là que j'ai senti le stress et un grand sentiment d'impuissance et de subir sans pouvoir y faire quoi que ce soit...


quand elle est revenue j'ai réussi à dire calmement qu'il allait falloir remettre le double vitrage à ses frais...
je lui ai laissé un mot hier devant la porte lui proposant d'en parler à 16 heures ou par écrit si elle préférait
et quand je suis rentrée à 16 heures moins dix elle s'est précipitée pour partir


on en est là...
des colères elle en fait extrêmement souvent , fut une période c"était toujours contre moi, depuis que sa copine vit chez nous c'est surtout contre sa copine
elle s'est déjà battue avec ses frères, a porté plainte contre le premier, a voulu porter plainte contre le second
c'est elle dont mon frère avait abusé, cela a été jugé au tribunal
et elle a eu un épisode de toxicomanie, héroine, dont je pense sans en être certaine qu'elle est sortie
cela a été les médocs
c'est toujours le cannabis, sauf ces derniers temps...?????
et c'est l alcool depuis longtemps et encore et toujours
je suis obligée de cacher les quelques bouteilles que j'ai quand j'en ai, mais la majeure partie du temps je n'en ai pas




alors, ok pour lui proposer de parler
l'écouter sans l'interrompre, même si j'ai le sentiment que c'est faux
et ensuite? après l'avoir écoutée?


nous avons fait une thérapie familiale, elle, sa soeur, et moi
sa soeur en avait été l'instigatrice
mais la thérapie a cessé pour elles deux, le jour ou les deux psy on fait remarquer à sa soeur qu'elle se mettait à ma place et que les deux me destituaient de ma place de mère


d'ailleurs dans cette dernier épisode sa soeur a trouvé que tout était de ma faute, parce que je ne vendais pas ma grande maison pour aller vivre ailleurs dans une petite ou en appart ou les deux, elle et son frère qui pose problème aussi, n'auraient plus de place
mais là, je ne suis pas d'accord, car ce n'est pas à moi de quitter mon chez moi que j'aime et qui est à mon image, c'est à eux de partir
et ça, ils sont très très immatures, ne travaillant pas et vivant comme des ados


voilà, je sais que tu vas me dire que je devrai mettre leur valise dehors, mais j'en suis incapable...
alors pas de solutions?













Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 10:48 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

Citation:
j'avais l'impression que s'il disjonctait, c'était parce que je n'en avais pas fait assez, ou que j'avais été trop.... chiante....
avec mes enfants, j'ai le sentiment de n'être pas une bonne mère, d'être trop intolérante
avec les autres, j'ai le sentiment d'être égoïste si je veux faire respecter ce que je suis ou alors d'être intransigeante, si je veux aussi faire respecter ce que j'ai décidé


Citation:

ce n'est que là que j'ai senti le stress et un grand sentiment d'impuissance et de subir sans pouvoir y faire quoi que ce soit...



Citation:
voilà, je sais que tu vas me dire que je devrai mettre leur valise dehors, mais j'en suis incapable...

Je te réponds avec ce que tu me dis , et je vais remonter à partir de la dernière citaion

1.Tu as décidé que tu ne pouvais pas mettre leur valise dehors OK, mais une est ta fille et l'autre non,donc c'est différent
2.C'est toi qui vas souffrir de SPT,si tu n'en souffres pas déjà vu ton passé avec ton ex-conjoint. donc tu dois décider: ta santé contre leur bien -être égoite, qu'est-ce qui est le plus important.
3.Tes enfants ont certainement vu comment tu réagissis ave leur père et suivent son exemple

Tu as raison , ce n'est pas à toi de quitter ta maison
Si tu veux continuer à les avoir sous ton toit, traîte les en locataires et fais leur signer un bail avec tes conditions.
1.Accepterais-tu des alcooliques ou des drogués?
2.Accepterais-tu la violence? , tu dis qu'elles se battent
Mes deux petits fils en sont venus aux mains une fois, et la police a été appelée aussitôt par leur mère, ils n'ont jamais plus recommencé. C'est très dur à faire, mais néccessaire, on doit traiter ses enfants comme on traiterait les autres que ferais-tu si un gamin te cassais un vitre?

Demande-toi aussi, si tu les aides vraiment? parfois il faut être cruel pour être tendre. Ces deux filles n'ont aucun respect pour toi, car elles prennent ta bonté pour de la faiblesse, (tu supportes surtout que l'on te manque de respect)
Les enfants sont supposés aider leurs parents lorsqu'ils vieillissent, pas le contraire
Citation:
La liberté c'est le respect des droits de chacun ; l'ordre c'est le respect des droits de tous.
Marbeau

_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 11:10 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

je comprends ce que tu me dis et je suis d'accord sur tout, absolument d'accord
pour le bail, je me demande si après avoir accepté pendant tant d'années de les héberger ainsi, je peux encore leur faire faire signer un bail
étant donné qu'ils savent que je ne voudrai pas les savoir SDF ou en foyer, ils vont refuser, j'en suis quasi certaine
et alors? 
ma fille, la police a déjà été appelée deux fois..
ils ont fini par dire, que c'était pas leur rôle et que je devais changer les serrures, les mettre dehors et qu'alors, s'ils voulaient forcer la porte ils interviendraient


mais j'ai déjà progressé
et d'une je ne VAIS pas partir de ma maison
et de deux qui casse, paie...
et de trois je ne vais plus faire de courses pour personne
et de quatre je vais lister les coûts électricité, chauffage, eau et demander qu'ils paient leur part
et ensuite le bail, pas une mauvaise idée, je vais essayer
mais j'ai une peur, c'est que cela soit pour eux un blanc seing pour ne plus partir
et je veux qu'ils partent


je suis consciente que c'est moi que je dois changer
ma relation au stress
mon inconfort dès qu'il s'agit de mes enfants
ma conception du rôle de maman
mon amour propre et ma confiance en moi 


vaste travail...... 
tu m'aides beaucoup à réfléchir et à progresser...
merci
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 11:18 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

Crois-moi , je sais que ce 'est pas facile,alors courage, tu es sur le bon chemin en leur rendant la vie un peu moins facile love
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 12:05 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

ok, je te remercie c'est encourageant
comme je ne peux aller du tout à son contraire, je vais déjà commencer par ça, leur rendre la vie moins facile, pas aplanir tout et leur laisser leur vie à gérer sans intervenir et demander un participation chez moi
Revenir en haut
Framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 870
Localisation: France - Lorraine
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 17 Juil - 14:32 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

j'ai eu les mêmes soucis de vitres cassées.. (porte d'entrée, carreaux de portes intérieures entre 2 pièces...)
mais ils étaient ado.. là, ce doit être encore plus difficile à vivre..
je ne sais que dire, sauf que nous avions entrepris une thérapie familiale.. il y a eu du mieux, mais il aurait fallu continuer, ce qui n'a pas été le cas..
je ne sais que te dire, Chéana, mais.. Teiwas est de bons conseils! clind
_________________
la vie, c'est comme le vélo: si tu n'avances pas, tu tombes..
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Juil - 18:03 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

ma foi il y a des hauts et des bas, je viens de manger au restau avec la plus grande, jamais de souci, autonome très tôt, toujours indépendante et respectueuse
elle est attérée m' a t elle dit de leurs réaction
re dispute ce matin, car la plus jeune va partir chez son frère et chez son père et ne veut rembourser le  carreau qu'après, 110 euros quand même
elle ne comprend pas que c'est à elle d'emprunter, de chercher comment payer, voire de différer ses vacances, pour elle je devrai assumer, mm si j'ai déjà des frais et tant pis pour ma  vie à moi
j'en ai vraiment marre
Revenir en haut
Framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 870
Localisation: France - Lorraine
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 17 Juil - 19:04 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

je me pose la question si de leur part, c'est de l'égoisme? de l'inconscience? du "je m'en foutisme"? de la manipulation? (.. pour les pb que nous avons avec nos mômes..)
en même temps, je pense qu'ils culpabilisent, mais que comme c'est ch**nt de se dépatouiller avec les pb, autant les laisser aux autres..!! merci les autres trouveront la solution: ils ont l'habitude!! Mr. Green
pourquoi s'embêter quand on peut faire autrement?? siffle

elle va trouver les sous pour aller chez son frère et son père? si tu dis qu'elle paye la vitre avant de partir (et l'assurance, elle ne marche pas?), elle ne pourra peut-être plus partir, et d'un autre côté, tu auras un souci de moins quand ele ne sera plus entre tes murs clind   (quoique.. tu te feras du souci qd même, je crois!)
dur dur!
_________________
la vie, c'est comme le vélo: si tu n'avances pas, tu tombes..
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Juil - 19:23 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

je vais téléphoner à l'assurance demain, mais c'est à ELLE de le faire... en principe
et de toute manière elle partira, que je veuilles ou pas...
j'ai mis son père au courant et je ne lui parle plus
je vais retirer les 110 euros des 150 que je dois moi à son père, j'avais oublié deux mois de remboursements alors qu'elle m'avait viré cet argent que je devais re virer de sa part à son père
car je ne veux PLUS lui prêter, ni avancer...
ainsi, ma foi il sera mis devant le fait accompli, après tout il est le père
mais elle part du principe, que lui, le pauvre chéri, il a pas d'argent...
moi j'en ai.... là je suis éclatée
mais si je cale, elle pensera pouvoir toujours casser les portes chez moi et s'en tirer à bon compte
je suis un peu stressée là et j'ai l'angoisse en moi
mais ça va passer
Revenir en haut
Framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 870
Localisation: France - Lorraine
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 17 Juil - 23:01 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

oui, tu as raison.. pouce tu vois, en discutant, tu trouves une solution.. clind
faire marcher l'assurance et tél à leur place, c'est ce que j'avais fait..(c'est vrai qu'ils étaient mineurs) mais c'est vrai que ça ne les responsabilise pas...
c'était juste plus simple comme ça...  ça devient fatiguant et usant quand il faut demander 10 fois, 20 fois pour avoir ce que l'on demande...
mais c'est vrai que ça ne leur apprend pas à se débrouiller et à prendre leurs responsabilités...
quand je vois le mal que j'ai pour avoir une attestation de paiement des frais de scolarité...! (je crois que si je la veux, il va falloir que j'aille la chercher! furie )
tu as pris la bonne décision je crois, même si ça te coute (pas au point de vue argent clind )
quand elle ne sera plus dans la maison, tu seras moins stressée.. (tu n'auras déjà plus le souci de la copine)
_________________
la vie, c'est comme le vélo: si tu n'avances pas, tu tombes..
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 18 Juil - 01:04 (2011)    Sujet du message: face à la violence Répondre en citant

L'assurance va payer??? les assurances sont les contribuables, donc ceux qui paient les cotisations qui augmentent à chaque fois que les assurances ont des rembourdemants trop élévés Alors une question s'impose? Pourquoi les assurs paieraient pour des casses faites volontairement?Les assurances c'est pour les accidents ou les catastrophes naturelles.Comme les assurances sont internationales, il se peut que moi , je vais payer pour la vitre cassée.
Vous discuter enfants ou vous discuter adultes?
Pour moi, dès que l'on se dit libres de boire, de fumer, de se droguer, et de baiser on est adulte et un adulte n'est pas la responsabilité de ses parents. Vous parler de ne pas les chasser du nid, mais qu'est-ce qu'un nid? :l'habitation considérée comme le cadre intime d'une famille .
Qu'est ce qu'une famille? Une famille est une communauté de personnes réunies par des liens de parenté.
Qu'est-ce que l'intimité ?:L'intimité réfère généralement au sentiment d'association personnelle proche avec autrui.Elle peut être physique ,émotionnelle ou les deux

Des adultes (les enfants majeurs) qui ne sont pas émotionnellement unis avec les membres de la famille (ils n'y sont que physiquement) ne font plus partie du nid, c'est eux qui le décident par leurs actions et ce faisant libèrent les parents de de toute culpabilité.
Si vous respecter vos enfants, libérez-les love love love love love
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:18 (2016)    Sujet du message: face à la violence

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2010-2011 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com