On s'impatiente ? pas de panique dans quelques instants votre page s'affichera

au-delà de notre essence. :: Infinie Tristesse
au-delà de notre essence.  Index du Forum

au-delà de notre essence.
Discussions de tout et de rien , selon les états d'âme et tout ce qui nous touche .Franco-anglais.Bienvenue à tous.Welcome to all.


Infinie Tristesse
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Notre quotidien- Everyday life -> Our animal friends -Nos amis les bêtes -> Archives 2010-2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kalypsis
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 1 086

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 09:16 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Depuis une semaine je constatais une baisse d'énergie, un manque d'appétit chez un de mes deux chats "Oscar le bon pépère" et très vite un amaigrissement spectaculaire. Ayant décidé de l'emmener chez le vétérinaire il y a quelques jours il nous fut impossible de le trouver. Chaque matin quand nous ouvrons les volets il est toujours là se précipitant pour le premier calin du jour et ensuite pour la gamelle. Nous avons fouillé le jardin, les buissons, tous ses lieux de cachette habituelles, rien ! Je me suis dit qu'il rentrerait le soir, Rien ! Puis le matin suivant. Rien ! Nous en avons conclu qu'il était parti mourir seul dans un coin comme le font souvent les chats et abandonné la mort dans l'âme l'idée de le chercher. En fin de journée, le deuxième jour de son absence, je suis allée arroser le fond du jardin, triste, car Oscar m'accompagne toujours dans cette tâche. Au lieu d'Oscar un merle me suivait partout où j'allais. C'était fou il sautait sur l'herbe à un mètre seulement de moi et piallant avec une force incroyable. Je me suis dirigée vers d'autres coins du jardin et il me suivait piallant de plus en plus fort. J'avais l'impression qu'il voulait me dire quelque chose. Ayant fini d'arroser je me dirige vers la maison, très en retard, je devais dîner chez des amis et je n'étais pas prête. Et subitement j'ai su ce que le merle me disait: " Nabandonne pas ! ". Alors je suis allée m'asseoir sur un fauteuil en pierre près d'une table où Oscar et moi aimons nous retrouver. Et là dans le silence du jardin j'ai posé dans ma tête une question: " Oscar Nom de Dieu dis-moi où tu es. " Et j'ai entendu un miaulement très faible, si faible que j'ai cru quelques secondes que c'était dans ma tête ou mon imagination. Telle une automate je me suis levée et dirigée vers un coin du jardin.  Et je l'ai trouvé mon bon pépére recroquevillé dans l'herbe, on le voyait à peine. Il était si petit, si maigre... Je l'ai pris dans mes bras, il a geint. J'ai couru vers la cuisine d'été près du bassin, son coin préféré et lui ai donné à boire. Nous l'avons alors conduit à la clinique vétérinaire qui se trouve à deux minutes de chez nous. A la palpation la vétérinaire a tout de suite vu qu'un de ses reins était énormément gonflé. Elle lui a fait une prise de sang et nous a dit de rentrer chez nous afin de nous préparer pour notre dîner en attendant les résultats. Elle nous a rappelé et les résultats étaient très mauvais. Un taux d'urée et de créatinine extrêmement élevés. Il n'y avait aucun espoir de rémission et notre chat allait entrer dans une phase douloureuse. Nous avons pris la décision de l'aider à partir... Mon mari et moi sommes restés avec lui pendant dix bonnes minutes, le temps de l'endormissement. Je lui ai parlé sans cesse, le remerciant du temps passé ensemble, lui demandant pardon pour cet acte que nous les humains avions décidé et lui rappelant nos moments d'amour.


Je suis en larmes depuis. Il est partout ! Je regarde le jardin et je m'attends à le voir surgir. Je me torture en me disant que peut-être si je ne l'avais pas trouvé, il se serait guéri seul dans un coin comme les chats le font souvent. En même temps mon mari me dit de cesser de me tourmenter à ce point. Que si je l'avais laissé seul, affaibli comme il était il n'avait aucun moyen de se défendre contre les matous sauvages du quartier qui très vite s'attaquent aux plus faibles etc... Je ne sais plus que penser... En plus de la douleur de son absence j'ai ce sentiment qui me ronge. Ai-je bien fait ? Avais-je un droit sur sa vie ? Vous êtes-vous trouvé déjà dans cette situation ? Avez-vous réagi comme moi? Avec les doutes ? La culpabilité ?


Mille excuses d'avoir fait si long... J'avais un grand besoin de parler de lui... Mon bon pépère qui est arrivé un soir de Noël il y a cinq ans tout pelé, tout crotté, des plaies et des cicatrices partout. Ces cinq année de bonheur avec nous ont-elles été suffisantes pour justifier cette fin ? Comme je suis triste... Comme ce petit compagnon me manque...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 09:16 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 09:44 (2011)    Sujet du message: Re: Infinie Tristesse Répondre en citant

Kalypsis a écrit:
. Ai-je bien fait ? Avais-je un droit sur sa vie ? Vous êtes-vous trouvé déjà dans cette situation ? Avez-vous réagi comme moi? Avec les doutes ? La culpabilité ?


Mille excuses d'avoir fait si long... J'avais un grand besoin de parler de lui... Mon bon pépère qui est arrivé un soir de Noël il y a cinq ans tout pelé, tout crotté, des plaies et des cicatrices partout. Ces cinq année de bonheur avec nous ont-elles été suffisantes pour justifier cette fin ? Comme je suis triste... Comme ce petit compagnon me manque...

Kalypsis, je ne peux m'empêcher de pleurer, en lisant ton histoire. Je l'ai vécue, et je sais que bien d'autres membres ici l'ont aussi vécue , même plusieurs fois.
Il restera toujours avec vous, rien ne le remplacera, mais bientôt vous ne penserez qu'au bons souvenirs "Je lui ai parlé sans cesse, le remerciant du temps passé ensemble, lui demandant pardon pour cet acte que nous les humains avions décidé et lui rappelant nos moments d'amour". Il a aussi emporté avec lui ces moments.


Oui vous avez bien fait de le faire partir de l'autre côté avec douceur et amour.
Il y a deux ans maintenant, j'avais posté pour Cliniouet son fils qui venaient de perdre leur chatte,et je remets cette lettre que mon vétérinaire m'avait un jour donnée , lorsque comme toi, comme tous , je doutais.

Pour une amie qui est triste

Citation:
Quand le temps viendra
Si je dois devenir fragile et faible
que la douleur m'empêche de dormir
It te faudra faire ce qui doit être fait,
car cette dernière bataille ne peut être gagnée

Tu seras triste, je le comprends
mais ne laisse pas ta tristesse retenir ta main
Car en ce jour plus qu'en tout autre
ton amour et ton amitié devra faire face au test

Nous avons eu bien d'années heureuses
et ce qui vient ne contient nulle peur
Voudrais-tu me voir souffrir?
Quand le temps viendra, STP laisses moi partir

Amène moi où mes besoins serons servis
seulement,jusqu'à la fin reste avec moi
tiens-moi fermement et parles-moi
jusqu'à ce que mes yeux cessent de voir

Je sais que viendra le temps où tu comprendras
toute la gentillesse de ce que tu vas faire
Et, bien que ma queue remuera pour la dernière fois,
de la douleur et de la souffrance j'aurai été sauvée

Ne pleure pas , c'est toi
qui dois décider de ce qu'il faut faire
nous avons été si près l'un de l'autre tous les deux
Ne laisse pas ton coeur garder ses pleurs

_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Kalypsis
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 1 086

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 10:16 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Merci mon amie chère. Mais comme c'est dur...
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 11:18 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Kalypsis remercie le pour son sacrifice ,car les chats prennent sur eux les maladies, les souffrances de leurs maîtres.
Cela les affaiblit et les font vieillir plus vite.
Citation:
Derrière un animal en bonne santé, libre d'exprimer pleinement les potentiels propres à son espèce, autrement dit heureux, il y a toujours un maître jouissant des mêmes privilèges.

A l'inverse, derrière un animal tourmenté et malade, il y a souvent un humain victime des mêmes maux.

Si tu pleures, de trop,c'est un peu comme une insulte à celui qui s'est sacrifié pour que tu sois heureuse.
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Kalypsis
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 1 086

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 11:29 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Je me demande .... Je ne pense pas que pleurer soit dans ce cas une insulte. Ce sont des larmes pures, elles coulent sans que je m'en aperçoive, sans que j'y pense ... Ca n'est pas de l'apitoiement sur moi-même, enfin... je ne l'espère pas...


Depuis quatre mois les épreuves ont été rudes, sans que je puisse verser une seule larme ! Ces derniers jours ont été un carrousel de mauvaises nouvelles et je m'étonnais et me faisais même peur de ne pas verser une larme. Et puis Oscar et je suis une fontaine ! Alors je les prends pour une forme de purification.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 11:34 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Dans ce cas oui, Oscar t'aide pour une dernière fois à te soulager, car garder ses pleurs trop souvent et trop longtemps est détrimental pour la santé
Une question , si je peux, ta chatte, ressent-elle ? le cherche -t-elle? love
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Kalypsis
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 1 086

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 12:11 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Tu sais que depuis qu'Oscar est arrivé, Lulu ( qui était là bien avant lui), a été obligée de partager son territoire. Cependant ils s'étaient arrangés tous les deux, elle avait la maison, la terrasse du bureau au premier étage et les toits, et les autres pièces de la maison. Cela lui enlevait l'accès au jardin. Elle n'en souffrait pas et ça nous arrangeait dans le sens où nous n'avions plus à la chercher à point d'heure dans le champ d'à côté et surtout à ne plus craindre les matous sauvages auxquels elle était bien incapable de se frotter. Oscar a fait la Loi ! Il s'est débarrassé des matous et il a donc pris possession du jardin, du coin du bassin, de la cuisine d'été. Il avait aussi la cuisine de la maison, une méridienne dans le salon mais jamais le canapé, ni aucun fauteuil et encore moins le lit réservé à notre princesse Lulu. Mais avant tout le jardin était le royaume d'Oscar et c'était comme un cercle de paix autour de la maison. Bref ! Lulu ne sortait plus sur la terrasse du rez de chaussée se contentant, quand Oscar n'était pas dans les parages, d'y poser une patte ou deux, pas plus, et se méfiant toujours de le voir apparaître.


Depuis quelques jours nous l'avons vu s'aventurer à nouveau sur la terrasse de plus en plus et chose qu'elle n'avait jamais faite: manger dans l'écuelle d'Oscar ! Elle le savait affaibli et elle s'autorisait quelques libertés qu'elle ne s'était jamais autorisées. Ceci nous a terriblement inquiété quant à l'état d'Oscar.


Depuis qu'Oscar est parti elle passe la majeure partie de son temps dehors. Je ne sais pas si elle le cherche ou si c'est du genre " Youpi il est parti ! Enfin libre ! je reprends tous mes territoires".
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 12:33 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Elle le faisait peut-être pour le faire réagir, et lui faire savoir qu'elle partageait sa vie. love
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Chéana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Mai - 08:13 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Kalypsis, comme tu le sais, ce sont les premiers moments après la perte d'un être cher qui sont les plus durs... ensuite, si l'absence est toujours ressentie en nous, ils s'adoucissent pour laisser place à la douceur des souvenirs
bien sur que tu as eu raison...tu lui a rendu ces derniers moments plus faciles... 


nous avions aussi un chat qui est allé se cacher pour mourir, nous l'avions trouvé et et repris chez nous et il est mort presque de suite...
deux autres qu'on n'a jamais retrouvée
et un quatrième que nous avons emmené chez le médecin, car il était vraiment trop maigre et trop en souffrance... il n'aurait pas  vécu de toute manière et du coup nous ne voulions pas le voir souffrir inutilement...


beaucoup de courage, pleure, ça soulage, puis tu verras tes larmes ne couleront plus
Revenir en haut
Kalypsis
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 1 086

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 08:53 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Merci Chéana. Tes mots me vont droit au coeur.  kiss
Revenir en haut
Framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 870
Localisation: France - Lorraine
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 23 Mai - 00:59 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Kalypsis a écrit:
. Ai-je bien fait ? Avais-je un droit sur sa vie ? Vous êtes-vous trouvé déjà dans cette situation ? Avez-vous réagi comme moi? Avec les doutes ? La culpabilité ?


Kalypsis, je ne peux m'empêcher de pleurer, en lisant ton histoire. Je l'ai vécue, et je sais que bien d'autres membres ici l'ont aussi vécue , même plusieurs fois.
Il restera toujours avec vous, rien ne le remplacera, mais bientôt vous ne penserez qu'au bons souvenirs "Je lui ai parlé sans cesse, le remerciant du temps passé ensemble, lui demandant pardon pour cet acte que nous les humains avions décidé et lui rappelant nos moments d'amour". Il a aussi emporté avec lui ces moments.


Oui vous avez bien fait de le faire partir de l'autre côté avec douceur et amour.


c'est vrai que l'on s'interroge Kalypsis..
ça m'est arrivé avec ma petite chienne "coquine" ... j'ai du prendre cette décision, mais je n'ai même pas eu la chance de pouvoir lui tenir compagnie pendant ses derniers instants... c'est vrai qu'elle était dans le coma mais ... j'aurais tant voulu lui dire combien je l'aimais et la remercier pour tout ce qu'elle m'avait apporté... peut-être qu'elle m'aurait entendue quand même ..??!!
mais : ce n'était pas mon vétérinaire habituel (j'étais chez maman), le vétérinaire ne me l'a pas proposé et je n'ai pas osé lui demander? je ne sais pas : je crois que j'étais tellement triste et ça me faisait tellement mal de prendre cette décision ..!
 Mélane m'a transmis un "message" de sa part...: "qu'elle avait retrouvé ses bébés et qu'il ne fallait pas que je sois triste, que c'était la choses à faire, même si c'était difficile"...
ça m'a un peu consolé mais elle me manque toujours énormément!
bon courage, Kalypsis,  je suis triste pour toi.. love
Oscar est au paradis des chats! ;)
_________________
la vie, c'est comme le vélo: si tu n'avances pas, tu tombes..
Revenir en haut
Kalypsis
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 1 086

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 05:22 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Merci Framboise. kiss
Revenir en haut
Framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 870
Localisation: France - Lorraine
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 21:41 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

on va essayer de mettre en pratique ce proverbe chinois:
 " Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leurs nids dans vos cheveux. "
kiss
_________________
la vie, c'est comme le vélo: si tu n'avances pas, tu tombes..
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 23:47 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Sage conseil  merci
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 02:49 (2011)    Sujet du message: Infinie Tristesse Répondre en citant

Cette perte, ce chagrin n'a épargné personn,et des auteurs bien connus ont pleuré et célébré leur chat.
Un que tous les étudiants en littérature devrait connaître est le poème de Joachim du Bellay (1525-1560)

L'Epitaphe d'un chat
Maintenant le vivre me fâche ;
Et afin, Magny, que tu saches,
Pourquoi je suis tant éperdu,
Ce n'est pas pour avoir perdu
Mes anneaux, mon argent, ma bourse ;
Et pourquoi est-ce donques ? pour ce
Que j'ai perdu depuis trois jours
Mon bien, mon plaisir, mes amours.
Et quoi ? ô souvenance gréve !
A peu que le cœur ne me creve,
Quand j'en parle, ou quand j'en écris :
C'est Belaud mon petit Chat gris :
Belaud, qui fut par avanture
Le plus bel œuvre de que Nature
Fit onc en matiere de Chats :
C'étoit Belaud la mort aux Rats,
Belaud, dont la beauté fut telle,
Qu'elle est digne d'être immortelle.

Donques Belaud premièrement
Ne fut pas gris entièrement,
Ni tel qu'en France on les voit naître ;
Mais tel qu'à Rome on les voit être.
Couvert d'un poil gris argentin,
Ras & poli comme satin,
Couché par ondes sur l'eschine,
Et blanc dessous comme un hermine :
Petit museau, petites dents,
Yeux qui n'étoient point trop ardents ;
Mais desquels la prunelle perse,
Imitoit la couleur diverse
Qu'on voit en cet arc pluvieux,
Qui se courbe au travers des Cieux.
La tête à la taille pareille,
Le col grasset, courte l'oreille,
Et dessous un né ébenin,
Un petit mufle lyonnin,
Au tour duquel étoit plantée
Une barbelette argentée,
Armant d'un petit poil folet
Son musequin damoiselet.
Jambe gresle, petite patte,
Plus qu'une moufle delicate ;
Sinon alors qu'il degaînoit
Cela, dont il égratignoit :
La gorge douillette & mignonne,
La queue longue à la guenonne,
Mouchetée diversement
D'un naturel bigarement :
Le flanc haussé, le ventre large,
Bien retroussé dessous sa charge,
Et le dos moyennement long,
Vrai sourian, s'il en fut ong.

Tel fut Belaud, la gente Bête,
Qui des pieds jusques à la tête,
De telle beauté fut pourvû,
Que son pareil on n'a point vû.
O quel malheur ! ô quelle perte,
Qui ne peut être recouverte !
O quel deuil mon ame en reçoit !
Vraiment la mort, bien qu'elle soit
Plus fier qu'un ours, l'inhumaine,
Si de voir, elle eût pris la peine,
Un tel Chat, son cœur endurci
En eût eu, ce croi-je, merci :
Et maintenant ma triste vie
Ne haïroit de vivre l'envie.
Mais la cruelle n'avoit pas
Goûté les folâtres ébas
De mon Belaud, ni la souplesse
De la gaillarde gentillesse :
Soit qu'il sautât, soit qu'il gratât,
Soit qu'il tournât, ou voltigeât
D'un tour de Chat, ou soit encores,
Qu'il print un Rat, & or & ores
Le relâchant pour quelque temps
S'en donnât mille passe-temps.
Soit que d'une façon gaillarde
Avec sa patte fretillarde,
Il se frottât le musequin ;
Ou soit que ce petit coquin
Privé sautelât sur ma couche,
Ou soit qu'il ravît de ma bouche,
La viande sans m'outrager,
Alors qu'il me voyoit manger ;
Soit qu'il fît en diverses guises
Mille autres telles mignardises.
Mon Dieu ! quel passe-tems c'étoit
Quand ce Belaud vire-voltoit,
Folâtre au tout d'une pelotte ?
Quel plaisir, quand sa tête sotte
Suivant sa queue en mille tours,
D'un roüet imitoit le cours !
Ou quand assis sur le derriere
Il s'en faisoit une jarretitere
Et montrant l'estomac velu,
De panne blanche crespelu,
Sembloit, tant sa trogne étoit bonne,
Quelque Docteur de la Sorbonne ;
Ou quand alors qu'on l'animoit,
A coups de patte il escrimoit,
Et puis appaisoit sa colere,
Tout soudain qu'on lui faisoit chere.

Voilà, Magny, les passe-temps,
Où Belaud employoit son temps ;
N'est-il pas bien à plaindre donques ?
Au demeurant tu ne vis onques
Chat plus adroit, ni mieux appris
A combattre Rats & Souris.
Belaud sçavoit mille manieres
De les surprendre en leurs tesnieres,
Et lors leur falloit bien trouver
Plus d'un pertuis, pour se sauver ;
Car onques Rat, tant fût-il vite,
Ne se vit sauver à la fuite
Devant Belaud ; au demeurant
Belaud n'étoit pas ignorant :
Il sçavoit bien, tant fut traitable,
Prendre la chair dessus la table,
J'entens, quand on lui presentoit,
Car autrement il vous grattoit,
Et avec la patte friande
De loin muguetoit la viande.
Belaud n'étoit point mal-plaisant,
Belaud n'étoit point mal-faisant,
Et ne fit oncq; plus grand dommage
Que de manger un vieux fromage,
Une linotte & un pinson
Qui le fâchoient de leur chanson ;
Mais quoi, Magny, nous-mêmes hommes
Parfaits de tous points nous ne sommes.
Belaud n'étoit point de ces Chats,
Qui nuit & jour vont au pourchats,
N'ayant souci que de leur panse :
Il ne faisoit si grand' dépense,
Mais étoit sobre à son repas
Et ne mangeoit que par compas.
Aussi n'étoit-ce sa nature
De faire par-tout son ordure,
Comme un tas de Chats, qui ne font
Que gâter tout par où ils vont.
Car Belaud, la gentille bête,
Si de quelque acte moins qu'honnête,
Contraint, possible il eût été,
Avoit bien cette honnêteté
De cacher dessous de la cendre
Ce qu'il étoit contraint de rendre.

Belaud me servoit de joüet ;
Belaud ne filoit au roüet,
Gromelante une letanie
De longue & fâcheuse harmonie ;
Ains se plaignoit mignardement
D'un enfantin miaudement.
Belaud (que j'aye souvenance)
Ne me fit oncq; plus grand' offense
Que de me réveiller la nuit,
Quand il entroyoit quelque bruit
De Rats qui rongeoient ma paillasse :
Car lors il leur donnoit la chasse,
Et si dextrement les happoit,
Que jamais un n'en échappoit ;
Mais, las, depuis que cette fiere
Tua de sa dextre meurtriere
La sure garde de mon corps,
Plus en sureté je ne dors :
Et or, ô douleurs non pareilles !
Les Rats me mangest les oreilles :
Même tous les vers que j'écris,
Sont rongez de Rats & Souris.
Vraiment les Dieux sont pitoyables
Aux pauvres humains miserables
Toujours leur annonçant leurs maux,
Soit par la mort des animaux,
Ou soit par quelqu'autre présage,
Des Cieux le plus certain message.
Le jour que la sœur de Cloton
Ravit mon petit peloton,
Je dis, j'en ai bien souvenance,
Que quelque maligne influence
Menaçoit mon chef de là haut,
Et c'étoit la mort de Belaud :
Car quelle plus grande tempête
Me pouvoit foudroyer la tête !
Belaud étoit mon cher mignon,
Belaud étoit mon compagnon,
A la chambre, au lit, à la table ;
Belaud étoit plus accointable
Que n'est un petit Chien friand,
Et de nui n'alloit point criand
Comme ces gros Marcous terribles,
En longs miaudemens horribles :
Aussi le petit Mitouard
N'entra jamais en Matouard :
Et en Belaud, quelle disgrace !
De Belaud s'est perdu la race.
Que plaît à Dieu, petit Belon,
Que j'eusse l'esprit assez bon,
De pouvoir en quelque beau stile
Blasonner ta grace gentile,
D'un vers aussi mignard que toi :
Belaud, je te promets ma foi,
Que tu vivrois, tant que sur terre
Les Chats aux Rats feront la guerre.

_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie


Dernière édition par Teiwas le Mer 25 Mai - 03:16 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:06 (2016)    Sujet du message: Infinie Tristesse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Notre quotidien- Everyday life -> Our animal friends -Nos amis les bêtes -> Archives 2010-2011 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com