On s'impatiente ? pas de panique dans quelques instants votre page s'affichera

au-delà de notre essence. :: Le mortel secret des Templiers
au-delà de notre essence.  Index du Forum

au-delà de notre essence.
Discussions de tout et de rien , selon les états d'âme et tout ce qui nous touche .Franco-anglais.Bienvenue à tous.Welcome to all.


Le mortel secret des Templiers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> Livres-books
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 12:14 (2013)    Sujet du message: Le mortel secret des Templiers Répondre en citant

Je n'ai pas encore reçu ,ma commande, alors je ressors des livres
Ataraxia m'a inspirée alors je relis "Jésus ou le mortel secret des Templiers" de Robert Ambelain
Livre qui devrait plaire à Madarion du côté Cathares

_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 12:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Réjane
Ecrivains-Writers
Ecrivains-Writers

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2011
Messages: 551
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 27 Sep - 15:32 (2013)    Sujet du message: Le mortel secret des Templiers Répondre en citant

http://blog.bebook.fr/woland/index.php/post/2008/03/25/Jesus-ou-Le-Mortel-S…

Jésus ou Le Mortel Secret des Templiers - Robert Ambelain
Par woland le mardi, mars 25 2008, 15:58 - Histoire, Biographies & Documents. - Lien permanent

Dans les années soixante, Robert Ambelain, gnostique, martiniste et franc-maçon, passionné par l'ésotérisme, s'attaquait à une figure-clef de la civilisation occidentale, celle dont la date (estimée) de naissance décompte nos siècles et nos millénaires : Jésus de Nazareth.
D'emblée, Ambelain reconnaît l'existence de Jésus en tant que personnage historique et incontournable. Ce qu'il rejette, c'est évidemment sa filiation divine mais il va même plus loin puisqu'il lui dénie sa qualité de prophète essentiellement religieux. Toutes proportions gardées, Jésus fut, comme Mahomet, un chef politique. Mais, à la différence de l'illuminé de Médine, qui parvint à fédérer ses partisans et à fonder un gouvernement où le spirituel (ou prétendu tel) se mêlait au temporel. Cela, Jésus n'y parvint pas mais ses disciples, eux, allaient, en s'appuyant sur sa mort, transformer sa défaite en une victoire éclatante.
Dans la vie du Jésus historique, s'il y a bien une Marie qui fut sa mère incontestée (et qui était de souche davidique), il n'y a pas de Joseph. Ambelain soutient que le père de Jésus n'était autre que Juda de Gamala, reconnu comme le Messie par ceux qui, dans le peuple juif - et ils étaient nombreux - rêvaient de restituer son indépendance à la Palestine. Le père de Judas de Gamala, Ezéchias, avait lui-même reçu ce titre - et fut crucifié bien avant son petit-fils pour avoir, lui aussi, osé s'opposer à la toute-puissance romaine.
Ambelain affirme - et ses arguments ont du poids, je vous l'assure - que le fameux Simon Pierre était l'un des frères de Jésus et que le non moins célèbre Judas l'Iscariote, qui le trahit, était son neveu. Tant Simon que Judas étaient des sicaires - ainsi appelés du nom de la petite épée qui leur servait à se défendre ou à attaquer, la sica - sorte de garde rapprochée du chef politique, formée des membres les plus habiles et les plus impitoyables (les plus fanatiques aussi) de la secte des zélotes à laquelle, sans contestation possible, appartenait le fils de Marie.
Celui-ci serait né entre 16 à 17 ans avant la date fixée par le Vatican et aurait par conséquent approché de la cinquantaine à sa mort. Comprenant avec l'âge qu'il courait à l'échec politique, il aurait alors songé à rallier le peuple juif par le biais de la seule religion. Sa crucifixion la tête en haut - fait curieux dont Ambelain n'est d'ailleurs pas le seul à avoir parlé - prouve que, parmi les accusations portées contre lui, figurait celle de meurtre. Ce qui n'étonnera guère le lecteur à qui Ambelain a rappelé le passage de St-Luc - évangile pourtant "officiel" - où Jésus ordonne, de façon assez sibylline, d'égorger ceux qui se dressent contre lui.
En effet, s'il n'avait été qu'un rebelle séditieux et sans envergure, Jésus aurait été crucifié la tête en bas. La loi romaine, qui prévalait alors en Judée, est formelle sur ce point et on se demande bien pourquoi les Romains auraient changé leur façon de faire en faveur (!!!) de Jésus.
Il y a encore mille choses à dire sur ce livre foisonnant, passionnant, qui relève l'essentiel des contradictions dont est tissée l'histoire du christianisme et qui invite tout lecteur conscient de sa liberté de pensée à s'interroger encore, et encore, et encore, non pour se dresser contre les abus d'une religion (le christianisme n'est pas la première religion bâtie sur l'escroquerie et le mensonge) mais tout simplement pour avancer un peu plus dans la compréhension de soi-même et, qui sait, de l'univers.
Un grand livre. Lisez-le. ;o)
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Réjane
Ecrivains-Writers
Ecrivains-Writers

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2011
Messages: 551
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 27 Sep - 15:39 (2013)    Sujet du message: Le mortel secret des Templiers Répondre en citant

http://www.babelio.com/livres/Ambelain-Jesus-ou-le-mortel-secret-des-Templi…



  • Par Woland, le 04 janvier 2009
    * Saviez-vous pourquoi, à partir de la seconde moitié du Xllle siècle, l'Ordre du Temple imposa à ses nouveaux affiliés le rejet de la croyance en la divinité de Jésus et revint au Dieu Unique ?

    * Saviez-vous que les Cathares, bien avant les Templiers, connurent le secret des origines réelles de Jésus de Nazareth, et que ce fut, pour les uns et pour les autres, le principal motif de leur destruction ?

    * Saviez-vous que Jésus naquit en réalité en 16 ou 17 avant notre ère, et qu'il fut crucifié par les Romains en, 33 ou 34, âgé d'environ cinquante ans ?

    * Saviez-vous qu'il était de lignée davidique et royale, qu'il brigua la royauté d'Israël, et qu'il fut à ce titre, après son père, Juda de Gamala, et son aïeul Ezéchias, le chef de la résistance juive contre les Romains?

    * Saviez-vous qu'il fut crucifié la tête en haut, comme il en était alors pour les esclaves rebelles et les malfaiteurs, et non la tête en bas, comme d'usage pour les rebelles politiques ?


Par Woland, le 04 janvier 2009

Ce premier recensement eut lieu alors que Quirinus était gouverneur de Syrie. Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. Joseph, aussi, monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la cité de David appelée Bethléhem, parce qu'il était de la maison et de la lignée de David, avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.

(...) ... Ce dénombrement est un fait réel, historiquement indiscutable, consigné dans l'histoire et dont la date est précise, certaine. Il eut lieu en effet après la déposition d'Archélaüs, fils d'Hérode, roi de Judée, suivi de son exil en Gaule, à Vienne, dans la vallée du Rhône plus précisément. (Cf. Flavius Joseph - Antiquités judaïques - Livres XVII et XVIII)

Ainsi, le Jésus de l'Evangile selon Matthieu a déjà onze ans lorsque naît, dans les mêmes conditions et au même endroit, le Jésus de l'Evangile selon Luc. En un cas comme dans l'autre et eu égard à l'anathème du Concile de Trente, nous aurons toujours tort.



Par Woland, le 04 janvier 2009

D'autre part, Jésus englobe sa mère dans ceux qui ne le suivent pas doctrinalement, nous l'avons vu dans Marc (III - 31/35) et dans Luc (VIII - 19/21) cités ci-dessus.* Mais Jean (VII - 5 ) confirme ce fait : " ... eux non plus ..." Dès lors, comment imaginer que Marie a pu voir et entendre l'Ange Gabriel, croire ce qu'il lui annonçait au point de se mettre immédiatement en route pour aller en Judée voir Elisabeth ..." [sa cousine, enceinte de Jean le Baptiste, naissance également annoncée à Marie par le fameux Ange Gabriel]" ... et, par la suite, ne plus croire en la mission divine de son fils ?
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Réjane
Ecrivains-Writers
Ecrivains-Writers

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2011
Messages: 551
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 27 Sep - 15:44 (2013)    Sujet du message: Le mortel secret des Templiers Répondre en citant

Alors là, il y a de quoi mettre sa foi en doute!!! Une chance qu'on n'est pas obligé de croire tout ce qui est écrit. Mais quand même: si c'était vrai???  Je n'ai pas lu ce livre, mais ces quelques résumés m'en disent assez pour me troubler un peu...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 4 855
Localisation: Australia -Red Center
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 28 Sep - 13:56 (2013)    Sujet du message: Le mortel secret des Templiers Répondre en citant

La foi c'est croire en une chose, meme s'il n'exite aucune preuv epour nous donner raison.
Avoir foi en Dieu par exemple ne s'apprend pas, elle est issue d'un cheminement spirituel riche de notre seule expérience personnelle..

Tester sa foi de temps en temps est nécessaire pour renforser notre croyance

Ce livre m'a été offert il y a bien des années avec un autre intitulé "Lettre ouverte aux culs-bénits" par François Cavanna
C'est un athéiste qui m'en a fait cadeau, je l'ai bien remercié, le remercie encore,car ils ont renforcé ma foi pouce


Il est bien évident qu'il est nécessaire de faire le point sur pas mal de faussetés que les Eglises Chrétiennes nous ont fait avaler depuis des siècles

Il suffit de faire un voyage à Jérusalem en hiver pour comprendre que Jésus n'est pas né en décembre par exemple

Jésus n'a jamais dit qu'il était Dieu, il parlait de son Père.etc...


Citation:
Présentation de l'éditeur
« Eh, vous !
Oui, vous, là, les culs-bénits (avec au bout un « t » de dérision, comme dans « eau bénite »), et vous, les grenouilles de bénitier, et vous aussi, les qui-ne-pratiquent-pas-mais-qui-pensent-qu'il-y-a-quelque-chose-qui nous-dépasse, c'est à vous que je parle !
En cette fin de siècle aussi calamiteuse que crépusculaire, votre triomphale arrogance, votre crasseux conformisme avaient bien besoin d'un bon coup de quelque chose de dur sur le museau. C'est exactement ce qu'est ce livre. Il est donc fait pour vous, rampants ! Et ne vous avisez pas de le voler. Ne croyez pas que je vais vous injurier à l'oeil ! Allons, passez à la caisse et emportez-le. »


C'est direct, provocateur, très amusant comme " Lamb" http://en-vrac.vraiforum.com/t1154-Sur-la-vie-De-Jesus.htm?q=lamb
Bien sure il y a "L'Histoire du Christianisme" de Renan que j'ai aussi, mais c'est moins marrant relax
_________________
Il n’y a point de génie sans un grain de folie
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:11 (2016)    Sujet du message: Le mortel secret des Templiers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    au-delà de notre essence. Index du Forum -> Au delà de notre essence.Further than our essence -> Livres-books Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com